Diane Tell

Diane Tell

 220

Bewerten sie:
Abstimmung von benutzern: 0.0/10 - Stimmen insgesamt: 0

Nanna's lied


Au rayon des amours à vendre
On m'a mise à dix-sept ans
Je n'ai pas cessé d'apprendre
Le mâle était dieu
Et je jouais le jeu
Mais j'en ai gardé gros sur le cœur

Et en fin d' compte, je suis un être humain

{Refrain:}
Dieu merci, tout passe ici bien vite
Passe l'amour et passent les regrets
{x2:}
Hier tu pleures, où sont tes larmes ?
Où est la neige qui tombait l'an dernier ?

On a moins de peine à se vendre
À mesure que passe le temps
Les clients se font moins attendre
Mais les sentiments ne sont plus très ardents
Quand on les gaspille à tous les vents

Et en fin d' compte, mes réserves s'épuisent
{au Refrain}

Au rayon des amours qu'on paie
On a beau comprendre vivement
Transformer l' désir en monnaie
C'est jamais marrant
On s'y fait pourtant
Mais un jour, la vieillesse vous surprend

Et en fin d' compte, on n'a pas toujours dix-sept ans

{au Refrain}

Hinterlassen sie einen kommentar zu dem lied

Verwandte künstler